VOTRE CABINET DE THERAPIE A BEAUVAIS DANS L'OISE

Ne pas oublier de bouger. la question du poids ne se réduit pas aux calories que l’on absorbe, c’est aussi une question d’élimination. En outre, avoir une activité physique permet d’évacuer le stress, de se faire plaisir, de sentir son corps. Même si l’on ne pratique pas un sport, on peut se dépenser en utilisant les escaliers (plutôt que l’ascenseur), en marchant d’un bon pas, en descendant du bus ou du métro une station avant la destination, en bricolant, e, jardinant, etc.

L’apport de nicotine diminue la sensation de manque et permet ainsi de ne pas grignoter pour compenser les envies de fumer. Les substituts nicotiniques agissent en outre sur le métabolisme et freinent ainsi la prise de poids.

Quand on fume, la nicotine contenue dans le tabac agit en diminuant l’appétit, en augmentant les dépenses énergétiques et en ralentissant le stockage des graisses. il n’est dons pas rare de prendre un peu de poids quand on arrête de fumer, mais ce n’est pas toujours le cas: un tiers des fumeurs ne prennent pas de poids à l’arrêt du tabac. Chez les autres, cette prise de poids est en moyenne de deux à quatre kilos. Certain ne prenne qu’un kilo, d’autres en prennent d’avantage.